Alors qu’il faut faire face aux bouleversements du monde, à quoi nous fier pour appréhender ce qui nous entoure ? 
Dans une accélération toujours plus rapide du temps, comment faire la lumière pour un début de compréhension ?

Les artistes nous proposent ici une approche empirique, sensorielle et centrée sur le corps.
Le corps comme étalon des relations entre les êtres. Le corps, sa respiration, ses mues, son désir par lequel passe la marche du monde (“take this longing”). Mais également le corps social et son languissement pour le changement, sa réaction parfois brutale ou inattendue. 

A une époque où l’on se protège de l'intime en le médiatisant technologiquement: tinder, youporn, ghosting.... et où le corps se transhmunanise, quelle sensorialité nous permettrait de faire la lumière sur le monde, et ce qui nous y rattache, les liens ?

Dans l'esprit des lucioles d'Huberman: lueurs d'espoir face aux lumières aveuglantes du pouvoir.

Qui veut voir et ne pas voir ?

*"Your body as a torchlight", Leonard Cohen, Take this longing

EXPOSITION 19 janvier - 30 janvier 2017
YOUR / BODY ////// AS / A / TORCHLIGHT /*

COMMISSAIRES :

Séverine Assouline

Marty de Montereau

ARTISTES :

Séverine Assouline

Arnaud Cohen

Dorah

Carine Klonowski

Mehdi-Georges Lahlou

Enzo Mianès

Miriam Poletti

Julien Salaud

PERFORMEUR :

Jeanne Bloch

Rugiada Cadoni

 

Copyright e/lAboRaTory 2017 © Tous droits réservés

Séverine Assouline - B-tableau pivotant (détail) - 2016 - Technique mixte